L'importance de la Palpation Abdominale et des Fascias au cœur de la formation Techniques Manuelles


La palpation abdominale et des fascias des organes dans la formation Techniques Manuelles et Ostéoarticulaires (TMOA) du Pôle de Thérapeutes.

La palpation abdominale est un outil clé pour beaucoup de thérapeutes.


C'est un moyen de prendre connaissance de l'état de tous les organes du corps :

  • Objectif.

  • Objectivable.

  • Rapide.

  • Efficace.


Par rapport à d'autres méthodes de prise d'information complémentaires pour faire un bilan, comme la prise de pouls chinois qui est une technique plus subjective et difficile à maîtriser, la palpation abdominale a l'avantage de pouvoir être utilisée pour soulager les tensions trouvées.


Que ce soit du côté occidental ou oriental, beaucoup de thérapeutes utilisent cette technique : médecins, kinésithérapeutes, ostéopathe, acupuncteurs, praticiens shiatsu, praticiens de la moxibustion chinoise ou japonaise, naturopathes, etc.


Certains de ces professionnels utilisent cette information pour vérifier si leur travail a commencé à donner des fruits et si le corps a utilisé son potentiel pour soulager les tensions trouvées.



COMMENT MARCHE LA PALPATION ABDOMINALE ?



Comment ça marche la palpation abdominale ? La formation Techniques Manuelles et Ostéoarticulaires utilise la palpation abdominale pour connaître le résultat des séances d'ostéopathie, acupuncture ou shiatsu.

Poser les mains à des endroits spécifiques du ventre pour vérifier du côté thérapeute l'état de la zone (tension, couleur, texture, température, etc.) et du côté du "consultant" s'il y a des sensibilités, inconforts ou douleurs, est la base de la palpation abdominale.


En fonction des différentes lectures (il y a des cartographies différentes ... et toutes fonctionnent dans leur référencement !) on sera capable de localiser quel est l'organe touché par une tension.


Ensuite chaque spécialiste utilisera ses moyens pour détendre ces tensions, signe que le corps a reçu le bon message et que le travail de mise à niveau de la fonction métabolique, la récupération ou le rééquilibrage, ont bien commencé.


Par exemple, imaginons que la zone qui corresponde à la vésicule biliaire est sensible, ainsi que celle de l'estomac. Si la personne vient consulter pour une tendinite on peut supposer que le corps est en train de souffrir d'une acidité générale qui affecte à la zone la plus vulnérable de cette personne, un tendon en particulier. Autrement on pourra soulager la tendinite, mais elle reviendra.


Si on vise la vésicule biliaire avec les techniques thérapeutiques, chaque spécialiste avec ses outils, en palpant à nouveau on devrait trouver que la zone de la vésicule biliaire sur le ventre, ainsi que celle de l'estomac, sont détendues et convenablement souples.


Si ce n'est pas le cas, cela veut dire que le travail n'a pas été suffisant (dans le cas des acupuncteurs il faudra rajouter un autre point, p.ex.) ou le ciblage n'était pas correct (p.ex. en cas de choc émotionnel, l'origine des deux tensions pourrait être l'estomac. dans ce cas on change l'hypothèse de base du travail thérapeutique).


Si on a vu bon, les deux zones ne devraient plus "donner positif" et le ventre nous le dira facilement et rapidement car les changements sont presque immédiats.


C'est un des avantages de cette manière de mesurer si le travail a été suffisant et correct.


Grâce à cette manière de procéder on a pu trouver des cas qui demandaient une prise en charge médicale urgente car au-delà des tensions il y avait d'autres problèmes, forcément plus graves.

C'est aussi le rôle des thérapies complémentaires de reconduire ces personnes dans le circuit médical pour une prise en charge plus pointue (imagerie, traitement des cancers, chirurgies, etc.).



DES CARTOGRAPHIES POUR LA PALPATION ABDOMINALE



Cartographies de palpation abdominale issues de l'ostéopathie, shiatsu et acupuncture enseignées dans la formation Techniques Manuelles et Ostéoarticulaires du Pôle de Thérapeutes.

Les différents corps de métier du circuit de la santé peuvent utiliser des cartes différentes.


Ainsi les médecins occidentaux ou les kinésithérapeutes ou les ostéopathes peuvent utiliser des cartographies basées sur la position physique des organes dans le tronc ou des dermatomes correspondant à la zone gérée par un métamère qui intègre un organe dans son passage (c'est l'approche aussi de la microkinésithérapie).


Les praticiens de techniques orientales peuvent avoir aussi des cartes basées sur la position des organes, mais aussi des cartes basées sur des zones réflexes (holographie) ou directement des points précis (comme les points d'acupuncture) en relation avec un tel organe.


Dans l'acupuncture, les techniques manuelles ou la moxibustion, ce sont surtout les approches japonais qui ont beaucoup développé la palpation abdominale pour que ce soit le corps qui dise que c'est bon. Cela vient de la tradition des acupuncteurs et des praticiens shiatsu aveugles.


La tradition chinoise nous a laissé la cartographie de la palpation abdominale des 5 éléments ou la micro-palpation de l'acupuncture abdominale (qu'on étudie et pratique dans la Formation Acupuncture Traditionnelle et la Formation Acupuncture Abdominale), mais dans le shiatsu c'est la cartographie de Masunaga, qui détaille une zone pour chaque organe et viscère qui est très utilisée.


Dans l'acupuncture japonaise le Dr. Manaka avait développé sa propre cartographie qui a donné "l'Acupuncture basée sur la Palpation" ou "Palpation based Acupuncture" en anglais (suivie d'autres acupuncteurs célèbres comme Kiiko Matsumoto, Stephen Birch ou David Euler***). L'avantage de celle-ci est qu'elle donnait aussi information sur l'état des merveilleux vaisseaux, p.ex., en plus des organes.


Le Dr. Yamamoto, à l'origine de l'acupuncture crâniale moderne (YNSA***) a aussi développé sa propre cartographie dans laquelle on peut localiser des tensions au niveau de la colonne vertébrale, p.ex., en plus que les organes. Et il continue à la développer.

Ensuite grâce à l'utilisation des points réflexes correspondants sur le crâne on arrive à rééquilibrer la situation.

Bien sûr, comme à chaque fois, on retourne constater s'il y a un changement dans la tension ou la sensibilité pour s'assure que la personne ira mieux après la séance.


Dans la moxibustion japonaise (okyu), comme c'est transmis dans la Formation Moxibustion Japonaise, la palpation est la base pour trouver les "points vivants". On dit qu'il n'y a pas de cartographie, car "il faut penser avec les doigts, et pratiquer avec le cœur (Shen ou esprit)" : le fait de "vouloir" trouver une zone en tension pourrait induire la pratique du praticien et laisser passer un autre point plus important qui n'aurait pas été cherché car il s'est précipité vers ce qui est évident "sans voir ce qui qui est invisible".

Mais quand on applique les petits cônes d'armoise ("grains de riz") on constate par palpation et on voit les tensions disparaître.



ET LA FORMATION "TECHNIQUES MANUELLES ET OSTÉOARTICULAIRES" DANS TOUT CA ?



Palpation abdominale et libération de tension des fascias des organes de la formation Techniques Manuelles et Ostéoarticulaires du Pôle de Thérapeutes.

Dans la formation Techniques Manuelles et Ostéoarticulaires, vous allez apprendre depuis le premier stage dédié au dos et la tête, des zones du ventre à tester.

Après les manœuvres sur le dos on ira constater les effets sur ces zones sensibles pour vérifier à quel point on a été efficaces.


Le 4e stage, après ceux pour la ceinture scapulaire et membres supérieurs et pour le bassin et les membres inférieurs, est dédié complètement au ventre : les organes, les viscères, les fascias, et toutes les possibilités de rééquilibrage en utilisant les mains.


Grâce à l'approche de la formation produite par un ostéopathe, une microkinésithérapeute, un praticien shiatsu et des acupuncteurs, vous découvrirez ces différentes cartographies au détail et comment venir rééquilibrer chaque situation.


Vous découvrirez et pratiquerez également les outils de base issus des spécialités de chaque enseignant pour libérer les tensions des fascias des organes.


Bien évidemment, pour constater à la fin que les différentes zones du ventre n'ont plus de tensions.



*** David EULER produit une formation par visioconférence sur l'utilisation de la "Palpation Based Acupuncture" pour récupérer des effets de l'infection du COVID-19 : cliquez sur le lien pour trouver toute l'information.


*** Juan HAHN, étudiant direct du Dr. Yamamoto, viendra en France les 5, 6, 7 Février 2021 pour produire une formation d'acupuncture crâniale (YNSA ou Yamamoto New Scalp Acupuncture) : cliquez sur le lien pour trouver toute l'information sur la formation.


Ou cliquez ici pour avoir l'information sur le livre écrit par Juan HAHN sur l'YNSA : Livre "YNSA. Yamamoto New Scalp Acupuncture".