L'évolution du test des "6 joyaux" (6 Axes ou 6 Couches) dans notre formation acupuncture.

Mis à jour : janv. 4


Test des 6 Joyaux (6 Axes du Ciel ou 6 Grands Méridiens ou 6 Couches).

Ce test a été popularisé par le reconnu maître d'acupuncture et moxibustion japonaise, Shimada TAKASHI.

Il l'utilisait lors de ses séances de moxibustion japonaise (Okyu) comme un moyen de tester et de régulariser les 6 Axes du Ciel (ou 6 Grands Méridiens) ou les 6 Couches de l'Être Humain.


Nous l'avons connu grâce à la formation Moxibustion Japonaise produite par Marc BUFFET au Centre de Formation Pôle de Thérapeutes et par le livre de Felip CAUDET, "Une introduction à la Moxibustion Japonaise", car Shimada TAKASHI utilisait les cônes d'armoise ("grains de riz") pour faire la régularisation après le test.


Sur la base de ce test nous sommes allés plus loin pour pouvoir l'utiliser lors d'une séance d'acupuncture. Et nous avons testé et approuvé cette évolution ou adaptation à l'acupuncture avec nos élèves durant le dernier cours de Technique de la Formation Acupuncture Traditionnelle du Pôle de Thérapeutes.


Mais gardons le suspens jusqu'à la fin ... nous imaginons que vous voulez connaître d'abord en quoi consiste ce test très efficace et facile à mettre en place lors d'une séance.



LE TEST DES "6 JOYAUX" DE SHIMADA TAKASHI


Le test de Shimada TAKASHI permet d'évaluer l'état des 6 Axes (ou 6 Grands Méridiens) et les 6 Couches, et par dérivation, détecter un possible déséquilibre entre les 12 méridiens principaux.


Pour effectuer le test, le maître TAKASHI palpait les articulations métatarso-phalangiennes des pieds en fonction de leur position par rapport aux méridiens du bas du corps (Regardez la disposition sur l'image au début de cet article).


Si le point était ressenti sensible par la personne "consultante", en plus du ressenti du thérapeute d'une induration ou changement dans les tissus palpés*, cela voulait dire qu'il y avait un déséquilibre dans l'Axe** ou dans la Couche*** correspondante.


Il faut remarquer que la disposition de l'ordre des points à tester (et des méridiens) correspond à l'ordre des couches (du côté interne vers l'externe du pied) du plus superficiel du Yin (TAI YIN) vers le plus profond**** (SHAO YIN) et du plus profond du Yang (YANG MING) vers le plus superficiel (TAI YANG).

Cela avivera le débat sur l'ordre des Couches qui peut changer en fonction des Ecoles et des Traditions. On verra un autre jour pourquoi tout le monde a raison, même si l'ordre des couches est différent : Question de référentiel !


POUR LES PROFESSIONNELS NON ACUPUNCTEURS : COMMENT UTILISER CES POINTS ?


Très rapidement un petite explication et des voies de travail pour pouvoir utiliser ces points révélateurs de tensions, les Grands Axes correspondent aux mécanismes du corps pour s'adapter aux conditions climatiques externes. Les couples des axes conforment une véritable "machine climatique" où un axe gère une fonction climatique et l'autre, l'opposée :


L'Humidificateur

  • Yang Ming :

  • Gère l'asséchement (plus de sécheresse, veut dire aussi moins d'humidité).

  • Regardez l'état de l'estomac et du gros intestin et les zones d'influence ou les zones réflexes que vous utilisez habituellement.

  • Tai Yin :

  • Gère l'humidification.

  • Regardez l'état de la Rate, le Pancréas et les Poumons et leurs zones d'influence.

Le Climatiseur

  • Tai Yang :

  • Gère le refroidissement.

  • Regardez l'état l'intestin grêle et la vessie et leurs zones de manifestation de tensions.

  • Shao Yin :

  • Gère le réchauffement (par une chaleur douce).

  • Regardez l'état du cœur et des reins et de leurs zones réflexes.

L'Agitateur de particules" (ou, dans le corps, l'équilibre Orthosympathique/Parasympathique) :

  • Shao Yang :

  • Gère l'accélération et le réchauffement (par une chaleur qui "brûle") excessif, capable de "purifier", ou les actions du système sympathique (accélérateur du métabolisme).

  • Regardez l'état de la vésicule biliaire et le "triple réchauffeur" (L'équilibre des 3 étages du tronc sous le nombril, entre le nombril et le diaphragme et sur le diaphragme. Ainsi que l'état général de tension des fascias du corps et du tissu interstitiel de la cavité abdominale).

  • Jue Yin :

  • Gère le ralentissement et la mobilisation douce et souple ou les actions du système parasympathique (freinateur du métabolisme).

  • Regardez l'état du foie et le "maître cœur" (ou système circulatoire, péricarde inclut).

Dans le dessin du début de l'article vous verrez la disposition des points correspondant à ces axes.


Pour savoir plus il faudra venir aux cours !



L'ACTION DE RÉGULARISATION DE SHIMADA TAKASHI


En fonction des "points vivants" trouvés, le maître TAKASHI utilisait la moxibustion japonaise (Okyu) pour régulariser la situation.


L'action thérapeutique était aussi simple que le test : il appliquait les cônes d'armoise sur les points vivants. Si jamais il n'y avait pas beaucoup de points de test sensibles, il commençait par les plus sensibles (du côté avec les points les plus sensibles). Si la personne avait tous les points des test, ou presque tous, sensibles, il commençait par les moins sensibles.


Une fois terminé le travail sur un point de test il testait à nouveau pour vérifier à quel point le corps est arrivé à retrouver son équilibre et décider si continuer le travail sur les 6 Axes/Couches ou le considérer fini en fonction de la réponse du corps.



L'ADAPTATION DU TEST DES "6 JOYAUX" À L'ACUPUNCTURE


Nous avons conçu notre Centre de Formation comme un lieu de Transmission, mais aussi comme un endroit propice à la réflexion.

Dans cette démarche, lors du dernier cours de Technique de la Formation Acupuncture Traditionnelle nous avons proposé aux élèves de toutes les promotions***** de réaliser ce test appliqué à l'acupuncture.


Les moxas, les aiguilles d'acupuncture, les techniques manuelles, les ventouses, etc. ce sont des outils. En respectant les mêmes principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) nous devrions arriver aux mêmes résultats : il suffit d'adapter l'action à l'outil tout en respectant les principes qui décrivent le fonctionnement du corps à partir de notre référentiel commun. C'est la leçon sous-jacente à cette expérience.


L'hypothèse de base à vérifier était qu'un point testé sensible indiquant un déséquilibre sur un Axe pouvait être "désensibilisé" en travaillant sur le point clé de l'Axe ... qui rééquilibre l'Axe.


Au lieu de travailler directement sur les points de test des pieds, comme maître TAKASHI, nous avons travaillé les points qui permettent de rééquilibrer tout l'Axe, la racine de la sensibilité.


N'ayant plus de tension sur l'Axe, le point du pied testé sensible au départ devrait être insensible après avoir piqué le point clé.


Nous avons pu vérifier qu'en quelques secondes les points testés sensibles devenaient insensibles, preuve du rééquilibrage du corps. Hypothèse vérifiée positivement !


Nous avons trouvé des situations où un seul Axe était en déséquilibre, mais aussi les situations de plusieurs Axes en déséquilibre. Et nous avons vérifié, comme Shimada TAKASHI, que des fois un seul point clé suffit pour débloquer toute la situation (nous avons commencé, comme lui, par le plus sensible) et que, des fois, il fallait utiliser plusieurs points clé pour rétablir la situation.


DES AVANTAGES :

  • Les points clé des Axes sont une alternative, même pour ceux qui pratiquent l'Okyu, dans des cas où l'action thérapeutique ne serait pas possible sur les pieds.

  • Le fait d'utiliser les points clé des Axes nous a permis de ne pas piquer sur la plante des pieds, tout en respectant la validité du test.


NOUS SOMMES ALLÉS PLUS LOIN : QUELLE PARTIE DE L'AXE ÉTAIT EN DÉSÉQUILIBRE ?


Une fois l'Axe rééquilibré, nous avons réalisé d'autres tests palpatoires sur les méridiens des Axes déséquilibrées pour vérifier si on pouvait encore constater ce qui aurait pu causer le déséquilibre. Certaines personnes présentaient des signes remarquables, et d'autres non.


Nous avons utilisé en premier les points XI (Tsri), bien qu'on aurait pu utiliser d'autres points remarquables pour obtenir des informations d'un méridien.


Avec ces points nous avons pu constater des situations qui nous ont permit d'apercevoir la situation dans l'Axe et dans le système de 2 Axes :

  • Les 2 points XI (Tsri) des 2 méridiens de l'Axe en "vide" (XU).

  • Les 2 points XI (Tsri) des 2 méridiens de l'Axe en "plénitude" (SHI).

  • Un point XI (Tsri) en vide et l'autre en plénitude.

C'est une évidence qu'après ces constats, dans les 2 premiers cas il faut surveiller l'état de l'autre Axe du système. Dans le dernier cas on peut vérifier si le déséquilibre de l'Axe a été définitivement réglé ou si on a réussi une situation temporelle, p.ex., parce que le déséquilibre est installé au niveau des organes et pas des méridiens.


Pour la phase suivante de cette expérience, nous allons expliquer le Test de WU WEI PING à nos élèves le prochain weekend de formation acupuncture dédié à la Technique prévu en décembre. Nous vous ferons part du résultat de la combinaison de ces 2 tests (et pour ceux qui ne connaissent pas ce test, nous l'expliquerons aussi).



APPLICATION DANS LE CABINET : UN CAS RÉEL.


Un cas réel pourra servir à ceux qui connaissent moins l'acupuncture, mais de part leur spécialité peuvent être confrontés à des cas similaires, car la régulation climatique du corps (sécheresse, humidité, froid, chaleur) ou d'un déséquilibre Parasympathique et Orthosympathique ("Vent" / "Feu qui brûle") traités par les 6 Axes est souvent trouvée dans des consultations de médecins, kinésithérapeutes ou ostéopathes, acupuncteurs ou pas, pour donner quelques exemples.

Idem pour des problèmes entre différents tissus du corps (les "6 Couches").


Voici le cas décrit succinctement :


Mme. P. est venue me voir pour un problème de sécheresse générale du corps suite à la prise d'un médicament pour faire des tests des intestins il y a 2 ans. Avec la particularité d'avoir eu il y a 4 ans une tumeur opérée sur le rein gauche.

Les yeux sont secs, la peau est sèche, les muqueuses sont sèches (bouche, vagin).


Aujourd'hui, à part une constipation récente, il n'y a aucun problème digestif particulier.


Le pouls et la palpation abdominale (Hara diagnosis du Dr. MANAKA) ne donnent aucune information (On n'observe pas la langue dans le contexte actuel !).


Comment vérifier si cette sécheresse est une conséquence ou l'origine de tous les autres désagréments ? Comment vérifier qui est derrière ce déséquilibre général ? Reins ou Rate et Pancréas (RP) du côté des organes Yin ? Estomac, Gros Intestin (GI), Intestin Grêle (tests d'il y a 2 ans) du côté des viscères Yang ? Un autre ZANG ou FU qui n'apparaît pas ici ?


Une possibilité pouvait être le test des "6 Joyaux", chercher l'information au niveau des pieds, puisque la sécheresse entre dans la catégorie des fonctions climatiques gérées par les 6 Axes, grâce au système avec le binôme des Axes YANG MING (asséchement) et TAI YIN (humidification).


Eureka ! Les points du pied gauche (comme l'opération du Rein) donnent une sensibilité sur les points correspondants au YANG MING (plus sensible) et TAI YIN (moins sensible). Aucun autre point sensible après avoir testé les 2 pieds.


Le point E8 à gauche (en dispersion) n'a pas été suffisant pour faire disparaître la sensation sur le point YANG MING, bien qu'il l'a diminué la sensation de douleur considérablement. Après la pose d'aiguille sur E8 à droite la sensation douloureuse sur le point de test est disparue en 2 secondes.

Le point RM12 (en tonification) a permis de finir aussi avec la sensation de douleur sur le point de test correspondant au TAI YIN. Cette sensation était aussi minorée suite à l'utilisation du point E8.


La preuve définitive a été quelques minutes plus tard quand la dame m'a informé que ses yeux avaient retrouvé l'humidité.

Attendons voir ce que cette expérience donnera pour la peau et les muqueuses !


Après recherche de points sensibles dans chacun des méridiens, le point RP9, sous le plateau tibial interne, a été dispersé aussi, car très sensible.

Vous devinez les effets que ce blocage à ce niveau du méridien a pu causer sur l'humidification générale du corps.


La séance a été complétée pour disperser quelques points du méridien du Gros Intestin (constipation) et tonifier le méridien des Poumons (Peau) en alignant le choix des points avec la circulation entre les Axes YANG MING et TAI YIN.


Comme conséquence du rétablissement de la circulation dans le système qui gère la Sécheresse et l'Humidification du corps, la personne a retrouvé très vite des signes d'amélioration, de rééquilibrage.




* Ce qui correspond à la notion de "Point vivant" employé dans les techniques de moxibustion japonaise ou d'acupuncture crâniale ou d'auriculothérapie : Point avec un changement tissulaire, comme une induration ou changement de densité ou de couleur, plus une sensation douloureuse.


** Axe ou Grand Méridien : Ensemble de 2 méridiens Yin ou de 2 méridiens Yang avec des fonctions, entre autres, permettant la régulation climatique du corps.


*** Couche : Un des 6 grands tissus corporels dans lesquels la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) divise le corps.


**** L'extension de l'arrivée du Méridien du Rein au milieu de la partie distale médiale de la plante du pied jusqu'au gros orteil situe le point de test dédié au SHAO YIN plus à l'extérieur que le point de test dédié au point du JUE YIN (qui fera le "pivot" entre la couche plus profonde et plus superficielle des couches Yin).


***** Les étudiants de 1e année de la formation Acupuncture Traditionnelle du Pôle de Thérapeutes piquent depuis le premier cours de théorie. Développer l'aisance avec un outil de travail comme une aiguille d'acupuncture peut prendre des années, autant commencer à partir de la 1e année dans la sécurité de la formation, plutôt qu'après la formation, au cabinet ,sur des "consultants".


  • Google Adresses - Cercle Blanc
  • Google+ - Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes
  • LinkedIn - Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes
  • Facebook - Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes
  • Instagram - Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes
  • Pinterest - Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes

 Le Centre de Formation du Pôle de Thérapeutes est un organisme de formation enregistré sous le numéro 287 605 776 76 auprès du Préfet de la Région de Normandie : 

Nous délivrons des formations, des ateliers dans les domaines thérapeutique et du bien-être (Acupuncture Traditionnelle, Acupuncture Scientifique, Acupuncture obstétrique, Acupuncture du sport, Auriculothérapie, Acupuncture vétérinaire, Acupuncture esthétique, Physio-biologie et Anatomie pour Acupuncteurs, Strapping, Techniques manuelles et Ostéo-articulaires, Psychologie de base pour des thérapeutes, Diététique et hydratation, Premiers secours PSC1).

Le Centre de Formation est une division du Pôle de Thérapeutes d'Elbeuf  (Acupuncture, Hypnose, Diététique, Psychanalyse, Psychologie, Ostéopathie, Podologie, Réflexologie, Microkinésithérapie, Art thérapie, Shiatsu, Sophrologie, Cabinet Infirmier, PNL, Massages bien-être, Aromathérapie, Pilâtes, Yoga, Préparation physique, Méditation, Secrétariat médical à distance, ...)

Contact : 02 55 42 02 25 ou secretariat@pole-therapeutes.com

Plus d'information sur les formations sur : formationtherapeutes.fr

Tous droits réservés - 2019. Archives

Crédit photo : WixPixabay Canva et Unsplash- Site créé avec Wix